La souriante madame Beudet (1923) de Germaine Dulac : les hallucinations de l'épouse frustrée

Hédy Sellami



Film muet français.

Noir et blanc, aucune teinte.

Durée : à peu près 42 minutes.

A propos de La souriante madame Beudet, il est coutumier de parler de premier film féministe, ou encore de cinéma impressionniste. Ce sont des étiquettes commodes qui dispensent de produire des analyses un tant soit peu pertinentes.

La souriante madame Beudet (1923) de Germaine Dulac : les hallucinations de l'épouse frustrée

Daprès la pièce de Deny Amiel et André Obey

Adaptation cinégraphique d'André Obey, réalisée par Germaine Dulac

Photographie : A. Morrin


Germaine Dermoz est Madeleine Beudet
Alexandre Arquillière est monsieur Beudet
Jean D'Yd est monsieur Lebas
Madeleine Guitty est madame Lebas
Grisier est la bonne
Paoli est le champion de tennis
Thirard est le commis


L'action se déroule en France, dans une ville de province, à l'époque contemporaine du film.

Madame Madeleine Beudet est une femme mal mariée.
Elle lit des poèmes de Baudelaire et joue du Debussy sur son piano. Elle ne supporte plus son époux, qui est dans le commerce du drap.
Elle s'ennuie et elle est frustrée.
Elle a de véritables hallucinations (notre extrait).

Son mari a la sotte manie de se pointer un pistolet non chargé sur la tempe, pour rigoler.
Cette blague bête finit par donner des idées à une madame Beudet toujours plus exaspérée par cette vie sans intérêt.
Il semble qu'elle en vienne à vouloir tuer son mari avec l'arme.
Son époux, de son côté, paraît éprouver aussi des envies de meurtre envers sa femme, qui transparaissent en particulier quand il se laisse aller à parler d'elle, en mal, à son associé, Lebas. D'ailleurs, un jour, ignorant que son épouse a mis des cartouches dans le pistolet, il pointe ce dernier vers la jeune femme, et le coup part. Heureusement, madame Beudet n'est pas touchée. Monsieur Beudet se précipite vers elle, dit en substance qu'il a besoin d'elle dans sa vie, et croit comprendre soudain qu'elle a chargé l'arme parce qu'elle voulait se suicider.

La vie des époux continue, dans l'habitude et la mornitude.




Germaine Dermoz est Madeleine Beudet
La souriante madame Beudet (1923) de Germaine Dulac : les hallucinations de l'épouse frustrée

La souriante madame Beudet (1923) de Germaine Dulac : les hallucinations de l'épouse frustrée

Alexandre Arquillière est monsieur Beudet

La souriante madame Beudet (1923) de Germaine Dulac : les hallucinations de l'épouse frustrée

Jean D'Yd est Lebas

Madeleine Guitty est madame Lebas

Grisier est la bonne
La souriante madame Beudet (1923) de Germaine Dulac : les hallucinations de l'épouse frustrée