Le chien jaune (1932) de Jean Tarride : Léon arrêté

Hédy Sellami



Film français.

Le film Le chien jaune a été tourné en partie à Concarneau, en Bretagne.

Le chien jaune (1932) de Jean Tarride : Léon arrêté

d'après le roman de Georges Siménon (dans le générique, le nom de l'écrivain est bien orthographié Siménon et non Simenon)

Assistants : André Cerf et Pierre Merle

Chef opérateur : Toporkoff

Ingénieurs du son : Bell et Bugnion

Décors : Scognamilo

Enregistré aux Studios Braunberger-Richebé sur Western-Electric Noiseless



Abel Tarride est le commissaire Maigret (Abel Tarride était le père de Jean Tarride)
Lepers est l'inspecteur qui assiste Maigret
Rosine Deréan est Emma, la serveuse
Rolla Norman est Léon, fiancé d'Emma
Robert Le Vigan est le docteur Michoux
Paul Azaïs est le marin ivre
Paul Clerget est le maire
Henley est Le Pommeret
Gildès est le pharmacien
Jean Gobet est le représentant
Fred Marche est Servières
Jane Lory est l'hôtelière (le générique orthographie bien son prénom Jane)
Sylvette Fillacier
Odette Joyeux et Pierre Larquey figureraient dans le film


L'action se situe à Concarneau, en Bretagne, à l'époque contemporaine du film.

Un négociant en vin reçoit une balle de revolver alors qu'il s'est arrêté près d'un porche. On a tiré sur lui à travers la boîte aux lettres. Il finira par en réchapper, mais le commissaire Maigret et un jeune inspecteur viennent enquêter.

Ils descendent à l'hôtel, Le Café de l'amiral, fréquenté notamment par un groupe d'amis : Le Pommeret, Servières et le docteur Michoux.
Ce dernier est particulièrement nerveux, d'autant qu'un soir, quelqu'un jette à travers la vitre une pierre avec un message : "A qui le tour ?".
Et voici que l'on retrouve la voiture de Servières vide, comme si le conducteur avait été kidnappé, et peut-être assassiné.
Plus tard, Le Pommeret meurt empoisonné.

Maigret remarque un homme, Léon, qui rôde près de l'hôtel, accompagné d'un chien jaune.
Maigret et son assistant organisent une planque et s'aperçoivent que Léon est le fiancé de la serveuse de l'hôtel, Emma (notre extrait).
Léon est arrêté.
Il est temps pour Maigret de révéler le mot de l'énigme. Léon a fait cinq ans de prison pour avoir transporté illégalement de l'alcool sur son bateau La belle Emma. C'étaient Michoux, Le Pommeret et la bande qui organisaient ce trafic. Quand Michoux a su que cette contrebande était repérée par la police, il a dénoncé Léon aux autorités, en empochant une prime de dénonciation au passage, et c'est Léon qui a trinqué, tandis que Michoux se faisait passer pour un bon et honnête citoyen. Lorsque Michoux apprend que Léon est sorti de prison, il lui tend un guet-apens : il fait écrire une lettre par Emma, dont il se sert pour donner rendez-vous à Léon. Caché derrière la porte de l'immeuble, dès qu'il entend quelqu'un de l'autre côté, il tire, croyant que c'est Léon, alors que c'est le négociant en vin.
Ensuite, Servières a filé à Paris pour faire croire à sa disparition.
Enfin, Le Pommeret menaçant de tout dire à la police, Michoux l'a empoisonné.





Abel Tarride est le commissaire Maigret
Le chien jaune (1932) de Jean Tarride : Léon arrêté

Le chien jaune (1932) de Jean Tarride : Léon arrêté

Lepers est l'inspecteur
Le chien jaune (1932) de Jean Tarride : Léon arrêté

Le chien jaune (1932) de Jean Tarride : Léon arrêté

Robert Le Vigan est le docteur Michoux
Le chien jaune (1932) de Jean Tarride : Léon arrêté

Robert Le Vigan et Henley
Le chien jaune (1932) de Jean Tarride : Léon arrêté

Rosine Deréan est Emma
Le chien jaune (1932) de Jean Tarride : Léon arrêté

Le chien jaune (1932) de Jean Tarride : Léon arrêté

Au centre : Rolla Norman
Le chien jaune (1932) de Jean Tarride : Léon arrêté

Jean Gobet et Jane Lory
Le chien jaune (1932) de Jean Tarride : Léon arrêté

Paul Clerget est le maire
Le chien jaune (1932) de Jean Tarride : Léon arrêté

Le chien jaune (1932) de Jean Tarride : Léon arrêté